Château et guerre

guerre.jpg

Château et guerre

Textes réunis par Anne-Marie Cocula et Michel Combet, Ausonius et CAHMC, Scripta Varia, 2004

Les cinquièmes Rencontres d’Archéologie et d’Histoire en Périgord, se sont déroulées à Périgueux du 25 au 27 septembre 1998, sur le thème Château et guerre. Il aura fallu attendre six longues années pour que, après quelques avatars et difficultés, soit enfin proposé aux lecteurs l’essentiel des communications revues et actualisées par leurs auteurs. Désormais, l’ouvrage est là et trouve tout naturellement sa place dans la collection Scripta Varia d’Ausonius, parmi les autres actes des Rencontres.

Faits pour la guerre, mais colosses aux pieds d’argile, plus symboliques qu’efficaces parfois, les châteaux du Moyen Âge occupent dans ce volume le devant de la scène. À travers leur étude, c’est la guerre, ses théories, ses méthodes et ses codes qui sont explicités ; c’est aussi la place du château dans des conflits tour à tour familiaux, politiques, territoriaux, culturels, ou les émeutes urbaines enfin. C’est encore l’histoire des armes, des fortifications et de la poliorcétique.

Au cœur de la dynamique guerrière, mais parfois reléguée au simple rôle de base logistique ou de réduit défensif, la forteresse médiévale expérimente des procédés constructifs originaux et spécifiques de la construction militaire en contexte de guerre. C’est ce que montre, notamment, l’étude du château de Castelnaud en Périgord. Situé sur la rive gauche de la Dordogne , face à la forteresse de Beynac, il abrite désormais un musée de la guerre au Moyen Âge et sa visite, sous la conduite de Kléber Rossillon, a constitué un temps fort de ce colloque, une illustration très concrète des réflexions engagées. Celles-ci ont été poursuivies au-delà du Moyen Âge et jusqu’à nos jours avec l’analyse de la présence castrale dans les paysages géographiques et dans ceux de notre imaginaire.

Que tous les auteurs soient remerciés pour avoir contribué à la publication de cet ouvrage réalisé grâce à la collaboration d’Anne-Marie Cocula, Présidente des Rencontres, d’Anne-Marie Dom (CAHMC-Institut d’Histoire de l’Université de Bordeaux 3) et du service des publications du centre Ausonius (CNRS-Université de Bordeaux 3).

Pour télécharger le sommaire :

pdf sommairechteauguerre.pdf

Château et village

Château et village

Édition scientifique réunie par André Bazzana, Claude-Isabelle Brelot, Anne-Marie Dom, CAHMC et UMR 5648 (CNRS), Bordeaux, 2003.

Publier en 2003 un colloque qui s’est tenu en septembre 1995, est-ce bien raisonnable ? Il nous a semblé que oui.

On aura compris, à la lecture de l’exergue de la page précédente, que des raisons d’amitié et de fidélité s’imposaient. Mais, au-delà de cet aspect du problème, il est clair que les justifications scientifiques ne manquent pas.

La qualité du colloque, en lui-même, d’abord avec, et sans doute pour la première fois, une confrontation des idées sur le « village » et le « château » faite sur trois séries d’exemples : ceux qui allaient de l’Espagne musulmane à la Belgique , l’Allemagne et la Pologne médiévales, ceux qui touchaient au grand Ouest aquitain, à la Normandie , au Maine et au Nord-Est champenois, et ceux enfin qui élargissaient le débat vers les xviii e et xix e siècles. Ensuite, le fait que, depuis 1995, aucune synthèse nouvelle sur le « village » n’ait été publiée, à l’exception du volume d’hommages offert à Jean-Marie Pesez (Le village médiéval et son environnement, Paris, Publications de la Sorbonne, 1998), militait en faveur de la présentation de nos travaux, certes anciens mais rénovés par leurs auteurs en 2000-2001.

Enfin, il paraissait logique de compléter la collection des « Rencontres d’archéologie et d’histoire en Périgord », dont le succès ne se dément pas. Le comité scientifique ayant, à juste titre, décidé de donner désormais priorité au « volume de l’année », la publication de ce colloque tenu alors que les bases éditoriales de ces « Rencontres… » n’étaient pas encore totalement assurées, s’est trouvée de facto retardée.
Ce qui aurait été regrettable, c’est qu’il ne fût point publié…

Pour télécharger le sommaire :pdfsommairechteauvillage.pdf