Le château au féminin

Le château au féminin

fminin.jpg

Textes réunis par Anne-Marie Cocula et Michel Combet, Ausonius et CAHMC, Pessac, Ausonius Éditions, Scripta Varia, 2004, ISBN : 2-910023-50-8

Le plus délicat, à l’occasion de ces Rencontres, fut de choisir un titre susceptible de reconnaître aux élues du thème de l’année 2003 toute la place qui leur revient dans les châteaux depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours selon l’impératif catégorique de pluridisciplinarité et de longue durée qui fait le ciment de nos Rencontres d’Archéologie et d’Histoire en Périgord.

Plusieurs formulations ont été avancées par les organisateurs avant de parvenir au titre choisi comme « châteaux et femmes », « les femmes du château », « les femmes dans le château », voire « le château des femmes ». Toutes ont été écartées pour cause d’ambiguïté. À l’évidence « le château des femmes », beau titre pour un roman du XVIIIe siècle, ne pouvait correspondre qu’à une réalité passagère et fortuite , voire mensongère. Quant aux autres, s’ils répondaient mieux aux aspects de situations féminines liées à la présence au château, à sa possession, à ses fonctions, à sa sauvegarde et aux destins de ses occupants, ils avaient le désavantage de supposer une subordination préalable liée à la condition des femmes et assimilée à un enfermement à l’intérieur de murs infranchissables avec des ponts-levis toujours relevés et des douves inondées. D’ailleurs aurait-on avancé des titres semblables en les déclinant au masculin pour caractériser le rôle des châtelains et de leur entourage viril ? Pour échapper au piège d’un tel déterminisme, on a donc retenu comme titre et comme sujet : « le château au féminin ». Ceci dans le souci scientifique de définir un territoire plus vaste à la société féminine des châteaux, des fonctions plus étendues et un rôle mieux adapté à la diversité des situations, des pays et des destinées…

Aux lectrices et aux lecteurs d’être juges du résultat ! En attendant que tous les participants trouvent ici l’expression de nos remerciements ainsi que le service —d’une rare efficacité— des publications du Centre Ausonius (CNRS – Université Michel de Montaigne – Bordeaux 3).

Pour télécharger le sommaire :

pdf sommairechteauaufminin.pdf


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search