L’amour au château

couverture amourL’amour au château

Textes réunis par Anne-Marie Cocula et Michel Combet, Ausonius, Pessac, Ausonius Éditions, Scripta Varia, 350 p., 2013.

Le château d’aujourd’hui s’est réfugié dans le passé, dans l’imaginaire historique. Au mieux il est devenu un musée, un lieu de mémoire selon l’expression consacrée. Au pire, il a disparu et il n’offre plus qu’un parc où rêvasser, un lieu qui n’a rien de mémorable puisque les jardins disparaissent bien avant les murailles. À l’exception d’une interrogation sur les lieux de l’amour, c’est moins le château comme demeure qui a intéressé les participants à ce colloque, que les gens du château. C’est une évidence, dira-t-on : les pierres ne font pas l’amour. Mais ce n’est une évidence que pour les amateurs d’archives ; ceux qui plongent dans l’imaginaire savent que le château a une âme. Ainsi se dégagent de ces XXe Rencontres deux grands types d’apports : ceux qui concernent au sens strict “l’amour au château” et ceux qui évoquent le “château d’amour”.

ISBN : 978-2-35613-088-4

Pour télécharger le sommaire


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search